FENETRE OUVERTE SUR EMOTION

PRENDRE UN ENFANT DANS SES BRAS
PRENDRE UN ENFANT DANS SES BRAS

AU DETOUR DE MA VIE

Il m'a été donné  de faire de la poésie mais c'est arrivé comme ça !

 

Il y a eu des "temps d'arrêt", des moments d'intensité où soudain vous arrêtez de penser, de réfléchir et vous prenez conscience du silence ...

Avez-vous déjà essayé de capturer l'instant présent en laissant parler en vous tout ce qui vous entoure ?

C'est un échange extraodinaire, car les objets, les êtres, la nature ne jouent un role que dans la mesure où on prendra le temps de leur faire dire ce qu'ils nous transmettent.

Ainsi j'ai laissé parler en moi, une voix que je ne connaissais pas. Et aujourd'hui, à travers la poésie je désire vous faire voyager !

 

En vous laissant saisir

par ces mots couchés sur le papier

Je me sens une goutte d'eau

arrivée de nulle part

Surgie du fond d'un coeur

Vous faire boire à la source !

 

PETITE FILLE SHANGHAIENNE
PETITE FILLE SHANGHAIENNE
VOYAGE AU CAMBODGE
VOYAGE AU CAMBODGE

DIGNITE

 Elle est une infinie délicatesse de celui qui cache sa douleur pour ne pas éteindre la joie des autres…

Elle est la connaissance émouvante de comprendre, qu’il y a de plus grandes douleurs encore que les siennes…

Elle est l’indéfinissable sourire, la perpétuelle paix d’un visage où comme une eau dormante, pas une ride ne vient troubler cette ineffable beauté…

Elle ne laisse jamais rien voir de sa souffrance, pour offrir à jamais l’indicible attirance d’un aimable et accueillant sourire…

C’est pourquoi j’ai écrit :

                                                                Pudeur des sentiments

Et générosité,

Si la beauté existe,

Il y a sûrement en elle,

Un brin de Dignité

LE DON DE LA VIE
LE DON DE LA VIE

LE  DON  DE  LA  VIE

 

                   La vie, ce n’est pas un bien-être, une existence facile, une bonne santé ou encore de fortes émotions. C’est bien plus que cela ! Les émotions sont  humaines et notre vie les transcende. Elle est une présence. Elle est une force, un mystère, un va et vient constant d’un être à un autre. Elle est un mouvement qui fait que l’on est vivant.

 

                        Ce ne sont pas l’action, ou l’agitation qui prouvent que nous sommes vivants et nous ne sommes pas obligés de parler. La vie est toute autre que notre existence.

 Elle se manifeste dans le silence. Elle parle en nous quand nous nous taisons. Elle est un souffle quand nous ne bougeons plus. Pour se sentir en vie, il faut s’arrêter, et si l’on veut entendre il faut se taire.IL y a en toi, un Père Créateur. Son Amour nous a donné cette vie qu’Il a pénétrée de Lui-même et si l’on veut percevoir tout ce qui nous transcende, il faut faire le vide pour nous laisser remplir. Alors tout ce qui n’est pas nous est forcément Lui. Il n’y a rien à expliquer, il n’y a rien à prouver.

 

                        La vie, le souffle descend en toi, il suffit de vouloir, de constater, de faire l’expérience :

Je me réveille et j’existe

Je me couche et j’existe

Je marche, je mange, je bouge

Je respire et Son souffle est ma vie

 

                        Il y a le monde dehors mais en toi il y a un appel et ton vide ne doit pas te faire peur. Tu es bien et tu fermes les yeux et tu peux voir autre chose. Tu voie une autre vie en toi :

 

Le silence t’apaise

Et tu entends dans le silence

Ton cœur aime et parce que tu aimes

Tu as les yeux fermés

Mais tu vois avec les yeux du cœur

Il y a un autre chemin, un autre monde

Une vie dans l’esprit

Où ton être tout entier peut se reposer

                       

                        Alors tout doucement, s’écoule en toi une douceur, un amour, une paix et ton cœur comme ramolli paraît se liquéfier.

                        C’est ainsi qu’en chacun de nous peut se manifester la suprême vérité  qu’un amour vient d’en haut pour celui qui l’appelle.

 

                        Il suffit d’arrêter son corps, son cœur, son âme et son esprit, pour que se manifeste l’inexprimable, dans une perception sensible, unique offerte à tous les hommes : amour retrouvé d’un Père qui nous révèle dans sa miséricorde le souvenir brûlant d’un paradis perdu.

                        On ne peut plus se taire, il faut redire aux hommes de croire en un Amour Unique qui s’est donné au monde. Que l’unique chemin est celui d’un amour partagé entre un homme et son Dieu. La relation unique d’un mouvement descendant et d’un mouvement ascendant dont le centre est la Croix. De ses deux bras ouverts le Christ embrasse le ciel et la terre qui se rejoignent. Il est venu sur terre pour que l’homme monte au ciel. De son cœur transpercé Il a donné à l’homme la connaissance de Dieu et le don de la Foi. C’est ainsi que tout homme sur la terre et quelle que soit son existence restera toujours un enfant de l’amour et pourra dans la joie se reconnaître enfant prédestiné, voulu par Dieu pour être à son image et à sa ressemblance, pétri de son amour. A cet argile pétrie dans une douceur extrême il manquera le levain pour que soit accomplie la Parole du Verbe qui dans sa chair a pris tous les fardeaux des hommes. Il suffira d’un « oui » à chaque fois prononcé pour qu’une âme de plus retrouve le goût du paradis perdu.

 

                        Alors me diras-tu, tu comprendras la crèche. Et Noël n’est rien d’autre que cet instant d’éternité  où ton cœur de pauvre  est cette simple étable  où ému et aimant ton Père Créateur pardonnant tes oublis et tes ingratitudes dépose passionnément Jésus Amour dans ton cœur.

                       

                        C’est pourquoi Marie et Joseph, profondément humains ont les premiers dit « oui » sans comprendre, sans attendre. Parce que dans leur silence ils étaient totalement emplis de cet amour. Ils ont permis aux hommes de retrouver l’amour en enfantant Jésus pour toute l’humanité.

 

                        Ainsi avec Marie, ainsi avec Joseph, l’histoire d’Adam et Eve reste une réalité. Celui qui trouve en lui le germe de l’amour, revit son commencement.

 

                        « Il y eut un jour … il y eut un matin » ce fut le premier jour.

                        L’histoire d’Adam et Eve est l’histoire d’un peuple qui revit de tout temps ce combat où souvent l’homme se sépare de Dieu. Et sa vie limitée à sa vie sur la terre devient celle d’un bateau perdu dans la tempête. Les hommes ont perdu Dieu, ils ont perdu la tête.

 

                        Alors tout doucement Jésus est descendu, dans le sein de Marie Il est venu du Père Lui l’Amour enfanté  pour nous donner Marie.

                        Joseph, choisi par Dieu pour être avec Marie, père et mère de Jésus, voici la Sainte Famille venue nous accueillir : Jésus au cœur de l’homme pour nous donner Sa Vie.