MON NOUVEL OUVRAGE EST TERMINE

"VIVRE, C'EST VOULOIR AIMER ....."

DES MORCEAUX CHOISIS - DES ETRES DE LUMIERES - LA FONTAINE ENDORMIE RENDEZ VOUS SUR LES PAGES DE MON SITE
DES MORCEAUX CHOISIS - DES ETRES DE LUMIERES - LA FONTAINE ENDORMIE RENDEZ VOUS SUR LES PAGES DE MON SITE
IL Y A EN NOUS UNE PART D''ETERNITE
CAR NOUS VENONS DU CIEL

C'est pourquoi, l'âme est le berceau de la vie en nous, alors que notre corps n'est que le reflet de notre existence.

Aussi, exister n'est pas vivre ou se sentir vivant, il faut pour cela accepter de découvrir que notre âme aspire à ressembler à Dieu, et vouloir vivre selon le coeur et les désirs de l'âme c'est apprendre à mourir au monde pour découvrir les chemins du ciel ...

TOUT UN COMBAT, TOUTE UNE HISTOIRE SACREE

UN DEUXIEME CRI , UNE NOUVELLE VIE

 

 

POUR L'ETERNITE

  A toi lecteur ce livre s’adresse. C’est la première fois qu’un livre parle à son lecteur. D’ordinaire, les livres racontent leur histoire mais aujourd’hui c’est la tienne que je veux raconter. Il ne se veut pas une oeuvre intellectuelle, il ne se veut pas une affaire commerciale.

Tu connais ta vie et pourtant il y a en toi une autre vie qui a commencé  un jour  et qui ne finira jamais. Avant de naître dans ton corps d’homme ou de femme, c’est à dire avant de naître dans ta chair, sais-tu que tu as été désiré comme tes parents eux mêmes l’ont été. Il faut donc à l’origine qu’il y eut un commencement pour toute l’humanité. Et si l’homme et la femme furent rendus capables de procréer et de transmettre leur propre vie, il fallait qu’au-dessus d’eux existe une Paternité suprême pouvant à partir de rien imaginer un monde parfait, un jardin d’Eden.

Imaginons un seul instant un Etre plein d’amour qui aurait tel un artiste devant une toile vierge, façonné la terre jour après jour en donnant un nom à chacune de ses oeuvres !

Laissons nous transporter par ce premier instant du monde où rien encore n’existait mais où l’ébauche du dessin déjà présente dans un Esprit Créateur, allait prendre vie dans un souffle d’Amour, et donner à la surface des eaux le frémissement d’un monde à naître.

« Or la terre était vide et vague, les ténèbres couvraient l’abîme et un souffle de Dieu agitait la surface des eaux, Dieu dit : que la lumière soit et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne. ...... Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour ... »(Gn, 1, 5)

Mais quel inoubliable instant dans la mémoire d’un homme, de découvrir qu’avant même d’être né, l’ébauche de notre être se dessinait déjà pour posséder en germe l’essence de

l’amour, du beau, du bon, du juste et de la vérité.

..."ET UN SOUFFLE DE DIEU AGITAIT LA SURFACE DES EAUX..."
..."ET UN SOUFFLE DE DIEU AGITAIT LA SURFACE DES EAUX..."

VOUS EMBARQUEZ …

 

 

Pour la première fois, je décide de plonger dans l’écume d’une vague sans fin. Là, le blanc bouillonnant sur la crête des eaux, me fascine et m’aspire. Ici un océan d’histoires mille fois racontées, comme le va et vient de la mer éternelle m’appelle dans le lointain à dire mon destin.

 

Dans cette vapeur d’eau suspendue au-dessus des vagues, mon rêve devient réel. A ces milliers de gouttes, j’ajoute enfin la mienne. A mon tour perdue au milieu de l’écume, c’est à moi aujourd’hui de mourir sur la grève en laissant à jamais l’empreinte d’une vie.

 

La blancheur des pages ouvertes, offertes à mon appel éveille en moi la crainte de déposer doucement le premier mot fétiche : celui qui vous saisit si fort, que vous suivez la vague jusqu’au mot de la fin…

"N'OUBLIE PAS QUE MES PAS SONT PEUT-ETRE LES TIENS ET DANS CE LIVRE OU JE SUIS IL Y A PEUT-ETRE TOI !
JE T'EMMENERAI AU LOIN POUR TE FAIRE VOYAGER